dimanche 6 février 2011

we can be heroes




Blaise Cendrars
(1887-1961)

« Je voulais indiquer aux jeunes gens d’aujourd’hui qu’on les trompe, que la vie n’est pas un dilemme et qu’entre les deux idéologies contraires entre lesquels on les somme d’opter, il y a la vie, la vie, avec ses contradictions bouleversantes et miraculeuses, la vie et ses possibilités illimitées, ses absurdités beaucoup plus réjouissantes que les idioties et les platitudes de la « politique », et que c’est pour la vie qu’ils doivent opter, malgré l’attirance du suicide, individuel ou collectif, et de sa foudroyante logique scientifique. Il n’y a pas d’autres choix possibles. Vivre ! »

3 commentaires:

LSarah a dit…

Oui

Anonyme a dit…

ce texte est d'une beauté !
Qu'il restera dans ma mémoire au moins pour toute la journée de demain ...`
Où j'aurais la patate !

Douglas a dit…

J'adore et j'adhère au texte !